Institut National de la Normalisation et de la Propriété Industrielle

République Tunisienne
Ministère de l’Industrie et des PME

Accès rapide

Recherche Brevet Recherche norme

Acceuil > Actualités

Actualités

  • Mercredi 18 Avril 2018

    La Tunisie est bien représentée au Salon Alimentaria Barcelona

    L'INNORPI a été invité en tant qu'Organisme Certificateur pour animer une conférence sur  "La Certification HALAL" des produits Agroalimentaires  au Salon "Alimentaria Barcelona 2018".

    [+]

  • Lundi 16 Avril 2018

    ابتداء من اليوم: انطلاق خدمة استخراج مضمون السجل التجاري عن بعد

    مثّل"انطلاق العمل بخدمة استخراج مضمون السجلّ التجاري عن بعد" محور الندوة الصحفية التي انعقدت صباح اليوم بمقر وزارة العدل والتي شارك فيها المعهد الوطني للمواصفات و الملكية الصناعية بصفته ماسكا للسجل المركزي و عضوا بلجنة السجل التجاري. 
    [+]

  • Vendredi 06 Avril 2018

    Mme Amel Ben Farhat en Interview pour le Magazine Le Manager

    La Directrice Gérérale de l'INNORP Mme Amel Ben Farhat en Interview pour le Magazine Le Manager - Numéro 240- Avril 2018. 
    Dossier: "Le Parcours d'un Entrepreneur Innovant".
    [+]

  • Mardi 03 Avril 2018

    التجربة التونسية في مجال الملكية الصناعية تخطف الأضواء في اجتماع البنك الاسلامي للتنمية

    مثلت التجربة التونسية في مجال الملكية الصناعية و آليات تطوير شبكة الترابط في هذا المجال مع مختلف المتدخلين والبنك الإسلامي للتنمية محور المداخلة التي قدمتها السيدة آمال بن فرحات المديرة العامة للمعهد الوطني للمواصفات والملكية الصناعية خلال اليوم الثالث من الإجتماع السنوي الثالث و الأربعون لمجموعة البنك الإسلامي للتنمية المنعقد حاليا بتونس من 1 إلى 5 أفريل 2018.
    [+]

  • Jeudi 12 Avril 2018

    رئيس الحكومة يعلن عن جملة من الإجراءات لفائدة المؤسسات الصغرى والمتوسطة

    أكد رئيس الحكومة يوسف الشاهد خلال إشرافه صباح اليوم على الندوة الوطنية حول الصناعة والمؤسسات الصغرى والمتوسطة: ضمان للتنمية الاقتصادية، الانطلاق في اتخاذ الإجراءات الضرورية وتوفير كل الإمكانيات لإنجاح المؤسسة الاقتصادية من أهمها:
    [+]

  • Lundi 02 Avril 2018

    SMIIC: La Tunisie élue au poste du Secrétaire Général Adjoint

    La Tunisie est élue, pour la 2ème fois,  au poste du Secrétaire Général Adjoint du SMIIC (The Standards and Metrology Institute for the Islamic Countries) pour le mandat 2018- 2020.[+]

  • Lundi 02 Avril 2018

    L'INNORI forme les Avocats mandataires des marques

    En collaboration avec l'INNORPI, l'Ordre National des Avocats de Tunisie organise les 3 et 4 avril 2018 à Hammamet un atelier ayant pour thème "l'Avocat Mandataire de Marques".[+]

  • Lundi 02 Avril 2018

    L'INNORPI au coeur de l’événement

    L'INNORPI participera demain le 03 avril 2018 par une intervention sur "les Avantages de développer un réseau de parties prenantes de Propriété Industrielle et de la Banque Islamique de Développement" qui sera animée par Mme Amel Ben Farhat la DG de l'Institut.
    [+]

  • Samedi 24 Mars 2018

    الاحتفال باليوم العربي للتقييس تحت شعار :

    يحتفل المعهد الوطني للمواصفات والملكية الصناعية، يوم 25 مارس 2018، مع سائر أجهزة التقييس العربية والمنظمة العربية للتنمية الصناعية والتعدين (AIDMO) باليوم العربي للتقييس.
    [+]

  • Mercredi 04 Avril 2018

    Acquisition de Matériel et d’une Solution Informatique du Système d'Information pour l’Activité de la Certification à l’Export

    Cet Avis d’appel d’offres fait suite à l’Avis Général de Passation des Marchés du projet, publié dans le journal« Développement Business » du 15 janvier 2016.

    [+]

  • Mardi 27 Mars 2018

    Une délégation Coréenne au Siège de l'Institut

    Dans le cadre du projet de coopération en matière du Transfert Technologique entre la Tunisie et la Corée du Sud (2018- 2019), une délégation Coréenne a rendu le mardi 27 mars 2018 une visite au Siège de l'INNORPI.
    [+]

  • Mardi 13 Mars 2018

    Tout ce qu’il faut savoir sur ISO 45001

    Chaque jour, des milliers de personnes perdent la vie des suites d’accidents du travail ou de pathologies mortelles liées à leur activité professionnelle. Ces décès auraient pu et dû être évités, et devront l’être à l’avenir. ISO 45001 a pour objectif d’aider les organismes à y parvenir. Dans le présent article, Kristian Glaesel et Charles Corrie nous expliquent comment la nouvelle norme placera la sécurité au premier plan.
    [+]

  • Mardi 13 Février 2018

    Programme annuel de formation 2018

    Dans son programme annuel 2018, l'INNORPI vous offre les meilleures formations en management de qualité ISO 9001; RS ISO 26000; management anti-corruption ISO 37001, les exigences des labels Halal & Marhba, .... 
    [+]

  • Jeudi 05 Avril 2018

    Les clés du succès commercial dans la nouvelle édition d’une norme ISO

    La durée de vie moyenne des entreprises diminue ; pourtant, certaines d'entre elles traversent les siècles. Comment rester compétitif dans un monde en pleine mutation?Une norme récemment révisée vise à répondre à cette question.
    [+]

  • Mercredi 11 Avril 2018

    "Le Lean Manufacturing - Outils et bonne pratiques pour améliorer votre productivité – Niveau 1», en atelier

    La Direction Régionale de l'INNORPI à Sfax a organisé, dernièrement, un atelier de formation sur "Le Lean Manufacturing - Outils et bonne pratiques pour améliorer votre productivité – Niveau 1».[+]

  • Dimanche 15 Avril 2018

    J-1: Le retrait en ligne de l’extrait du Registre de commerce dès lundi. Mode d’emploi

    Le retrait en ligne des extraits du Registre du commerce par le public démarrera  le lundi 16 avril 2018, à 8 heurs du matin, annonce le ministère de la Justice qui en explique le mode d’emploi comme suit :
    [+]

  • Vendredi 30 Mars 2018

    CEMEDA poursuit sa démarche qualité et renouvelle sa certification ISO 9001 en version 2015

    L’INNORPI vient de renouveler la certification ISO 9001 avec la transition à la nouvelle version 2015 au Centre d’Expertise de Médecine Aéronautique «CEMEDA» relevant du ministère de la Défense Nationale et ce, au cours d'une cérémonie conviviale qui a eu lieu au siège du CEMEDA le Jeudi 29 mars 2018. 
    [+]

  • Mercredi 21 Mars 2018

    L'INNORPI au coeur de la révision de la norme ISO 50001

    L’INNORPI vient de participer à la 10ème Réunion du Groupe de Travail International ISO TC 301 "Management de l'Energie", qui s’est déroulée du 12 au 16 mars 2018 à Berlin, Allemagne.
    [+]

  • Jeudi 08 Février 2018

    La Tunisie participe à la révision de la norme ISO 50001

    Dans le cadre de la révision de la norme ISO 50001 relative au Système de Management de l’Energie, la Tunisie à travers son Comité Miroir National- rattaché au Comité international ISO/TC 301«Management de l'énergie et économies d'énergie» a participé...

    [+]

Innorpi en bref

Actualités

L’ISO fête ses 70 ans

 

L’année 2017 marque le 70e anniversaire de l’ISO ! L’histoire de l’Organisation internationale de normalisation débuta en 1946 lorsque des délégués de 25 pays se réunirent à Londres pour envisager l’avenir de la normalisation. Un an plus tard, le 23 février 1947, l’ISO fut officiellement créée. En cette période d’après-guerre, les membres fondateurs considéraient que les Normes internationales étaient un élément clé dans les efforts de reconstruction engagés à l’échelon mondial.
En 1947, cette nouvelle organisation avait pour objectif de faciliter la coordination et l’unification des normes élaborées par ses comités membres qui étaient tous des entités de normalisation nationales dans leurs pays respectifs. Les fondateurs décidèrent que l’organisation serait ouverte à tout pays désireux de collaborer – à droits et devoirs égaux.
Ces principes fondateurs restent d’actualité, et la famille ISO s’est élargie et compte aujourd’hui 163* membres issus de la quasi-totalité des pays du globe. La normalisation a parcouru un long chemin, et les Normes internationales ISO, qui couvrent désormais pratiquement tous les secteurs du monde économique, de l’industrie et de la technologie, continueront de garantir des changements positifs dans un monde en constante évolution.
Les premiers jalons
Après la création de l’Organisation, 67 groupes d’experts (baptisés « comités techniques ») furent constitués dans des domaines techniques spécifiques tels que les filetages, la technologie maritime, les produits alimentaires, les textiles, les peintures et les équipements de laboratoire, avec pour mandat d’élaborer des Normes internationales. Ce processus aboutit, en 1951, à la naissance de la première des normes ISO (désignées à l’époque Recommandations ISO) : l’ISO/R 1:1951, Température normale de référence des mesures industrielles de longueur. Depuis, le portefeuille ISO s’est considérablement étoffé pour compter plus de 22 000 normes venant à l’appui de toutes les évolutions technologiques, environnementales et sociétales majeures qui ont eu lieu dans le monde.
« Pendant 70 ans, l’ISO a élaboré des normes qui ont façonné notre histoire et accompagné les plus grandes innovations mondiales. De la normalisation des matériaux, composants et équipements utilisés dans l’aérospatiale ou l’industrie automobile à la quantification des polluants environnementaux, de l’élaboration d’un système de management destiné à garantir la sécurité des denrées alimentaires dans la chaîne d’approvisionnement à la création de lignes directrices pour les interactions homme-robot, les besoins en matière de normalisation internationale ont toujours évolué en fonction des besoins de l’industrie et de la société, » explique M. Zhang Xiaogang, Président de l’ISO.
Élargir la communauté
Au fil des années, l’ISO a redoublé d’efforts pour élargir son cercle de parties prenantes en permettant à différents publics, tels que les consommateurs ou les pays en développement, d’accéder à la normalisation. Les années 1950 ont vu un certain nombre de nouveaux comités membres de pays en développement rejoindre l’ISO. Pour répondre aux besoins de ces membres, l’ISO créa en 1961 le Comité de l’ISO pour les questions relatives aux pays en développement (ISO/DEVCO), qui les aide à tirer le meilleur parti des travaux d’élaboration de normes. Aujourd’hui, les trois quarts des membres de l’ISO sont des pays en développement.
Les normes ont un autre rôle indispensable : aider à améliorer la satisfaction et la sécurité des consommateurs. Il est donc essentiel d’intégrer leur point de vue lors de l’élaboration des normes car celui-ci reflète la vie réelle et permet de s’assurer que des critères tels que la sécurité et la qualité sont abordés de façon satisfaisante. L’importance de l’influence des consommateurs a été entérinée par la création, en 1978, d’un comité du Conseil aujourd’hui officiellement baptisé Comité de l’ISO pour la politique en matière de consommation (ISO/COPOLCO), afin de promouvoir et d’encourager la participation des consommateurs dans les normes.
L’engagement effectif et de grande envergure des parties prenantes est essentiel pour maintenir la pertinence des Normes internationales. Pour garantir une solide relation entre les normes et l’innovation, l’ISO a tissé des liens de collaboration avec un réseau d’organismes mondiaux et régionaux, notamment un partenariat avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) et l’Union internationale des télécommunications (UIT), et a noué des liens avec plus de 700 organismes internationaux travaillant dans des domaines liés à la normalisation. De plus, la contribution des petites et grandes entreprises, des autorités de réglementation et des gouvernements du monde entier est fondamentale pour le bon fonctionnement de l’ISO.
Les prochains défis
« Au cours des 70 dernières années, l’ISO a élaboré des normes qui stimulent le progrès industriel, favorisent le commerce mondial et améliorent la santé, la sécurité et l’environnement. Mais ceci n’est qu’un début », affirme M. Zhang Xiaogang.
« Si l’on se projette dans l’avenir, il est clair que notre monde devra faire face à de nombreux défis qui ne connaissent pas de frontières. Le changement climatique, la rareté de l’eau, la cybersécurité et les migrations à grande échelle ne sont que quelques-uns des problèmes auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés et qui nécessitent une action internationale coordonnée. »
Bon nombre de ces défis ont été intégrés dans les 17 Objectifs de développement durable (ODD) adoptés par les Nations Unies dans le cadre de leur Programme de développement durable à l’horizon 2030. Lancés en 2015, ces ODD fixent des objectifs ambitieux pour les 15 prochaines années et contribueront à concentrer l’action internationale afin d’éradiquer la pauvreté, de protéger la planète et de garantir la prospérité pour tous.
« La communauté ISO dispose de nombreuses normes qui peuvent aider les organismes et les entreprises à appliquer ce programme, » déclare le Président de l’ISO. « Nous sommes prêts à fournir des outils efficaces pour aider les différentes communautés du monde entier à relever ces défis et à construire un monde meilleur. » L’avenir de la normalisation s’annonce donc prometteur.
L’année 2017 marque le 70e anniversaire de l’ISO ! L’histoire de l’Organisation internationale de normalisation débuta en 1946 lorsque des délégués de 25 pays se réunirent à Londres pour envisager l’avenir de la normalisation. Un an plus tard, le 23 février 1947, l’ISO fut officiellement créée. En cette période d’après-guerre, les membres fondateurs considéraient que les Normes internationales étaient un élément clé dans les efforts de reconstruction engagés à l’échelon mondial.
En 1947, cette nouvelle organisation avait pour objectif de faciliter la coordination et l’unification des normes élaborées par ses comités membres qui étaient tous des entités de normalisation nationales dans leurs pays respectifs. Les fondateurs décidèrent que l’organisation serait ouverte à tout pays désireux de collaborer – à droits et devoirs égaux.
Ces principes fondateurs restent d’actualité, et la famille ISO s’est élargie et compte aujourd’hui 163* membres issus de la quasi-totalité des pays du globe. La normalisation a parcouru un long chemin, et les Normes internationales ISO, qui couvrent désormais pratiquement tous les secteurs du monde économique, de l’industrie et de la technologie, continueront de garantir des changements positifs dans un monde en constante évolution.
Les premiers jalons
Après la création de l’Organisation, 67 groupes d’experts (baptisés « comités techniques ») furent constitués dans des domaines techniques spécifiques tels que les filetages, la technologie maritime, les produits alimentaires, les textiles, les peintures et les équipements de laboratoire, avec pour mandat d’élaborer des Normes internationales. Ce processus aboutit, en 1951, à la naissance de la première des normes ISO (désignées à l’époque Recommandations ISO) : l’ISO/R 1:1951, Température normale de référence des mesures industrielles de longueur. Depuis, le portefeuille ISO s’est considérablement étoffé pour compter plus de 22 000 normes venant à l’appui de toutes les évolutions technologiques, environnementales et sociétales majeures qui ont eu lieu dans le monde.
« Pendant 70 ans, l’ISO a élaboré des normes qui ont façonné notre histoire et accompagné les plus grandes innovations mondiales. De la normalisation des matériaux, composants et équipements utilisés dans l’aérospatiale ou l’industrie automobile à la quantification des polluants environnementaux, de l’élaboration d’un système de management destiné à garantir la sécurité des denrées alimentaires dans la chaîne d’approvisionnement à la création de lignes directrices pour les interactions homme-robot, les besoins en matière de normalisation internationale ont toujours évolué en fonction des besoins de l’industrie et de la société, » explique M. Zhang Xiaogang, Président de l’ISO.
Élargir la communauté
Au fil des années, l’ISO a redoublé d’efforts pour élargir son cercle de parties prenantes en permettant à différents publics, tels que les consommateurs ou les pays en développement, d’accéder à la normalisation. Les années 1950 ont vu un certain nombre de nouveaux comités membres de pays en développement rejoindre l’ISO. Pour répondre aux besoins de ces membres, l’ISO créa en 1961 le Comité de l’ISO pour les questions relatives aux pays en développement (ISO/DEVCO), qui les aide à tirer le meilleur parti des travaux d’élaboration de normes. Aujourd’hui, les trois quarts des membres de l’ISO sont des pays en développement.
Les normes ont un autre rôle indispensable : aider à améliorer la satisfaction et la sécurité des consommateurs. Il est donc essentiel d’intégrer leur point de vue lors de l’élaboration des normes car celui-ci reflète la vie réelle et permet de s’assurer que des critères tels que la sécurité et la qualité sont abordés de façon satisfaisante. L’importance de l’influence des consommateurs a été entérinée par la création, en 1978, d’un comité du Conseil aujourd’hui officiellement baptisé Comité de l’ISO pour la politique en matière de consommation (ISO/COPOLCO), afin de promouvoir et d’encourager la participation des consommateurs dans les normes.
L’engagement effectif et de grande envergure des parties prenantes est essentiel pour maintenir la pertinence des Normes internationales. Pour garantir une solide relation entre les normes et l’innovation, l’ISO a tissé des liens de collaboration avec un réseau d’organismes mondiaux et régionaux, notamment un partenariat avec la Commission électrotechnique internationale (IEC) et l’Union internationale des télécommunications (UIT), et a noué des liens avec plus de 700 organismes internationaux travaillant dans des domaines liés à la normalisation. De plus, la contribution des petites et grandes entreprises, des autorités de réglementation et des gouvernements du monde entier est fondamentale pour le bon fonctionnement de l’ISO.
Les prochains défis
« Au cours des 70 dernières années, l’ISO a élaboré des normes qui stimulent le progrès industriel, favorisent le commerce mondial et améliorent la santé, la sécurité et l’environnement. Mais ceci n’est qu’un début », affirme M. Zhang Xiaogang.
« Si l’on se projette dans l’avenir, il est clair que notre monde devra faire face à de nombreux défis qui ne connaissent pas de frontières. Le changement climatique, la rareté de l’eau, la cybersécurité et les migrations à grande échelle ne sont que quelques-uns des problèmes auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés et qui nécessitent une action internationale coordonnée. »
Bon nombre de ces défis ont été intégrés dans les 17 Objectifs de développement durable (ODD) adoptés par les Nations Unies dans le cadre de leur Programme de développement durable à l’horizon 2030. Lancés en 2015, ces ODD fixent des objectifs ambitieux pour les 15 prochaines années et contribueront à concentrer l’action internationale afin d’éradiquer la pauvreté, de protéger la planète et de garantir la prospérité pour tous.
«La communauté ISO dispose de nombreuses normes qui peuvent aider les organismes et les entreprises à appliquer ce programme, » déclare le Président de l’ISO. «Nous sommes prêts à fournir des outils efficaces pour aider les différentes communautés du monde entier à relever ces défis et à construire un monde meilleur». L’avenir de la normalisation s’annonce donc prometteur.

 

Retour


Espace membres