Il y a cent ans, dans la plupart des pays, les femmes n’étaient pas autorisées à voter, à conduire, à acheter des biens ou à travailler dans de nombreux secteurs de l’industrie. Si des progrès ont été réalisés, l’écart entre les sexes demeure toujours bien réel.

 

Selon un rapport du Forum économique mondial (WEF) publié en 2017, l’écart entre les sexes serait encore de 32 %.

La Journée internationale des femmes reconnaît la contribution que les femmes apportent à la société et l’importance de mobiliser l’attention sur les droits et l’égalité des femmes.

 À l’ISO, nous sommes d’avis que les femmes apportent non seulement une contribution précieuse aux produits, aux services et aux systèmes qui font avancer notre société, mais qu’elles méritent aussi d’avoir voix au chapitre quant à leur développement.

Comme le fait valoir Sergio Mujica, Secrétaire général de l’ISO, « notre objectif est d’encourager une représentation égale des femmes dans la normalisation, de renforcer leur participation à l’élaboration des Normes internationales ISO et de rendre ces normes plus pertinentes pour les femmes du monde entier. Au sein de la famille ISO, nous voulons promouvoir l’importance de la participation des femmes aux activités de l’ISO ».

Dans cette optique, l’ISO a rejoint un certain nombre d’autres grandes organisations engagées dans une initiative internationale en tant que Champions de l’égalité des genres, dans le cadre d’un réseau de dirigeantes et dirigeants qui se mobilisent pour promouvoir la parité hommes-femmes au sein des équipes dirigeantes.